La prière collective reprend en ordre dispersé au Sénégal

Les musulmans sénégalais ont repris les prières du vendredi. Mais comme on a pu constater, plusieurs mosquées sont restées fermées par crainte du coronavirus, malgré l’autorisation officielle de rouvrir. Le président Macky Sall a annoncé le 11 mai un allègement des restrictions liées au coronavirus, dont la réouverture des mosquées, après de fortes pressions religieuses. Les autorRead More…

SÉNÉGAL – Au 25 mars : 86 cas de coronavirus confirmés, 0 mort.

Mamadou, 38 ans, réalisateur, vit avec son frère à Dakar : « Ici, au Sénégal, nous avons eu notre premier cas de Covid-19 le 2 mars. Mais jusqu’à cette date, les gens n’y “croyaient” pas. On disait que c’était une maladie de Blancs, que les Noirs disposaient d’un système immunitaire plus fort, qui les protégerait de l’infection, que le virus ne résisterait pas au-delRead More…

Guinée: « au moins 10 morts » dans des violences liées aux référendum constitutionnel

« Au moins dix personnes » ont été tuées dimanche à Conakry au cours de violences le jour d’un référendum et de législatives boycottés par l’opposition, a affirmé dans un communiqué le collectif de l’opposition et de la société civile guinéennes opposé à un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé. « Les élections seront calmes », avait martelé samedi le prRead More…

Massacre de peuls à Barga : Le collectif contre l’impunité accuse l’Etat de complicité

Six jours après le massacre des peuls dans les villages de Dinguela, Barga et Ramdolah, le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) était face à la presse. Ce 14 mars 2020, l’organisation s’est indignée de cette nième tuerie en masse et surtout de la complicité du gouvernement qui indexe des « Hommes armés non identifiés » comme étant les responsRead More…

Burkina Faso : Attaques meurtrières dans des villages peuls

Deux villages du nord du Burkina Faso ont été attaqués dimanche 8 mars. 43 personnes ont été tuées et 6 personnes blessées. Les assaillants agissent en représailles d’exactions perpétrées par les djihadistes, auxquelles les Peuls sont souvent assimilés. Quarante-trois villageois majoritairement Peuls ont été tués dimanche au cours de plusieurs attaques dans des localités du noRead More…

Ogossagou, Mali, 14 février 2020: anatomie d’un massacre

Le 23 mars 2019, plus de 160 civils peuls étaient massacrés à l’aube dans un petit village du centre du Mali. Moins d’un an après, les hommes armés et l’horreur sont revenus à Ogossagou. Huit témoignages recueillis par l’AFP retracent comment une trentaine de villageois y ont été assassinés le 14 février, nouvelles victimes du tourbillon de violences à caractère autant communautairRead More…

Au centre du Mali, des groupes d’autodéfense ont remplacé l’État

Ogossagou. Ce village peul situé dans le centre du Mali, à quelques kilomètres de Bankass dans la région de Mopti, est aujourd’hui connu au-delà des frontières maliennes pour un triste événement: le 23 mars 2019, il subit une attaque meurtrière qui fait au moins 160 morts. Le carnage sans précédent contre ce village du centre du Mali a suscité une grande indignation au sein de la populRead More…

Mali: au moins 5 morts dans une nouvelle attaque du village martyr d’Ogossagou

Au moins cinq civils ont été tués lors d’une attaque de nuit dans le village malien d’Ogossagou (centre), théâtre en mars 2019 du massacre attribué à des chasseurs dogons de quelque 160 Peuls, ont indiqué vendredi 14 février des responsables locaux. «J’ai vu cinq corps», a déclaré à l’AFP le chef du village, Aly Ousmane Barry, indiquant que l’attaque menée dans la nuit de jeudi Read More…

Burkina: à Pazani, la cordiale cohabitation des peuls et des déplacés mossis

Depuis huit mois des déplacés du Soum sont installés près de Ouagadougou. 600 personnes arrivées en juillet après avoir fui leur village de Silgadji dans le nord du pays en proie aux attaques jihadistes. Ces Mossis ont été accueillis par des villageois peuls avec qui ils cohabitent en bonne intelligence depuis. Tout un symbole dans un contexte de défiance communautaire croissante au BurkiRead More…

Mali : Peuls et Dogons, des frères devenus ennemis

Depuis le massacre du 22 mars à Ogossagou, les violences se poursuivent entre les deux communautés, autrefois complémentaires. La crainte des vols de bétail et des meurtres pousse des familles à quitter leurs terres. Au Musée national, un voile de poussière recouvre les cartes postales du Pays dogon, haut lieu du tourisme malien il y a dix ans. Plus personne ne part randonner entre lesRead More…