Guinée : faut-il ou pas libérer Alpha Condé ?

Actualité

Trente jours après le coup d’Etat militaire, la Cédéao et l’Union africaine continuent d’exiger la libération de l’ancien président Alpha Condé.

Depuis le coup de force militaire qui a abouti à l’arrestation d’Alpha Condé dans son palais de Sékhoutouréya, le 5 septembre, de nombreux Guinéens souhaitent voir l’ex-président traduit devant la justice. Thierno Yaya Diallo est membre de l’Alliance nationale pour l’alternance et la démocratie qui soutient l’opposition.

Il se souvient encore de ses conditions difficiles de détention à la prison centrale de Conakry. Il fait partie de ceux qui exigent qu’Alpha Condé soit jugé pour avoir plongé la Guinée dans une crise politique majeure.

« Je pense qu’Alpha Condé est détenu dans des conditions présidentielles. Parce que moi, j’ai été l’un des prisonniers d’Alpha Condé. On a été mis dans des conditions extrêmement difficiles, dans des espaces extrêmement petits, dans des conditions environnementales très difficiles, avec des toilettes partagées par des milliers de personnes incarcérées. Donc être dans une villa en sécurité et qu’il mange ce qu’il veut, je pense que c’est ce que nous souhaitons à tout être humain et à un ancien président de la République «  explique t-il.