Poliovirus : « urgence de santé publique » déclarée en Gambie

Actualité

Après la découverte de deux cas positifs de poliomyélite sur des prélèvements environnementaux réalisés dans les égouts, la Gambie a déclaré une « urgence de santé publique » mercredi. Les autorités locales vont surveiller de près l’évolution de la situation.

La poliomyélite est une maladie contagieuse et mortelle provoquée par le poliovirus. Après quatre années sans nouveau cas et des efforts massifs de vaccination des enfants, l’Organisation mondiale de la santé avait annoncé en août 2020 que le virus était « éradiqué » d’Afrique. 


« Cela a créé une situation d’épidémie de poliomyélite dans le pays »

Avec le soutien de l’OMS, une nouvelle politique de prélèvements d’échantillons a été mise en place en Gambie au mois de mai. Le poliovirus circule de nouveau dans le pays. Deux cas positifs ont été identifiés dans des prélèvements environnementaux réalisés dans les égouts rapporte le site French.china.org.cn.

« Cela a créé une situation d’épidémie de poliomyélite dans le pays puisqu’un seul cas de poliovirus positif est considéré comme une épidémie en vertu du Règlement sanitaire international de 2005″, selon le ministre gambien de la Santé mercredi.

« Cette épidémie est la preuve de la circulation du poliovirus au sein de la population »

Ahmadou Lamin Samateh a évoqué la nécessité d’« une réponse urgente pour la rupture de la transmission ». Il a donc déclaré une urgence de santé publique à l’échelle nationale, conformément aux recommandations l’OMS sur les procédures opérationnelles standards de riposte aux flambées de poliomyélite.

« Il est important de noter que cette épidémie est la preuve de la circulation du poliovirus au sein de la population, mais ne signifie pas la détection de la paralysie de la poliomyélite dans la population « , a-t-il dit. Le gouvernement envisage de lancer des campagnes supplémentaires de vaccination contre la poliomyélite.

Source: L’info.re