Actualités Kisal

Le silence d’IBK face au massacre des Peuls

Est-ce que nous devons admettre, se demande un de nos lecteurs, qu’il faille banaliser le génocide de civils Peuls au Mali, par des milices protégées, encadrées et armées par le gouvernement et l’armée? Voici son texte…

Expliquez-moi comment le 19 mai a Boulikessy-Douentza, douze peuls sont assassinés par un bataillon malien du G5 Sahel.

Le 13 juin, les Famas ont arrêté plusieurs villageois d’ethnies Bambara, Sonrai, Bozo et Peul à Kobaka et Nantaka-Djenne et ont libéré ensuite ceux qui appartiennent à toutes les ethnies autres que les Peuls. Lesquels au nombre de vingt cinq ont été massacrés avant d’être enfouis dans trois fosses communes?

La liste est infinie!

Le 23 juin a Koumaga-Djenné, des militaires maliens sont passés dans la localité pour préprarer le terrain pour la milice dozo, qui est passée la meme matinée et a massacré 36 civils Peuls dont des hommes et des femmes…, en ce mois de juillet 22 personnes massacrées dont des enfants disparus à Bombou-Koro, dont des vieilles personnes hommes, femmes, enfants et animaux et le village totalement détruit et incendié!. Un camp de refugiés de Birga plus de 2000 personnes, incendié…. Le mois de juillet a été aussi voir plus meurtrier; et le dernier en date concerne le massacre de 17 civils Peuls jetés dans un puit le mercredi 25 juillet a Somena-Djenné….

Le silence d’IBK

Où était IBK tout ce temps, qui pleure même au passage d’une mouche? Jamais il ne s’est rendu sur les lieux pour dire au Mali, combien il était peiné que ses concitoyens soient massacrés comme des criquets, alors que leur seul crime est d’avoir été des Peuls au Mali en 2018, d’être innocents et désarmés.

Pourquoi n’a t-il pas assisté aux funérailles de ces victimes maliennes de l’injustice et de la barbarie? Pourquoi n’a t-il pas été sur les lieux en tant première autorité du Mali et garant de l’unité et de la sécurité de tous les maliens, chef suprême des armées? Soutenir et présenter ses condoléances aux familles, localités et communautés endeuillées? Dans les autres pays normaux, aux dirigeants normaux, on est témoins des sanctions à l’endroit de ceux portent la main sur des innocents ou même des personnes incriminées! Pourquoi IBK et son gouvernement n’ont pas sévi contre ceux qui tuent injustement des civils (hommes, femmes, adultes, vieilles personnes, enfants) Peuls sans défenses?

Ne sont-ils pas donc des maliens au même titre que les Bambaras et autres Malinkés?
Source:mondafrique.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *