Actualités Kisal

Niger : un chef coutumier enlevé par des bandits armés dans l’ouest (source sécuritaire)

NIAMEY, 20 mai (Xinhua) — Le chef d’une tribu peul à Abala, dans la région de Tillabéry (ouest du Niger), près de la frontière avec le Mali, a été enlevé dimanche par des inconnus armés, a-t-on appris de sources sécuritaires.

Cet enlèvement survient quelques jours après la mort dans la même zone de 28 soldats nigériens tombés dans une embuscade. C’est dans cette même région que deux civils, dont le chef de groupement de la commune d’Inatès, ont été tués le 26 avril par des bandits armés qui seraient venus à moto du Mali voisin.

Le Niger et le Mali partagent une frontière longue de plus de 800 kilomètres avec de part et d’autre les mêmes populations, à savoir des Touaregs, des Peuls et des Zarma-Songhaïs.

Plusieurs dizaines de civils ont été tués depuis 2018 dans des violences dans cette zone, certains accusant les milices créées par les communautés touarègue et peule d’en être responsables.

De même, la partie nord du Mali abrite depuis près de six ans plusieurs groupes terroristes proches d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), d’Ansar Dine et d’autres mouvements islamistes, ainsi que des narcotrafiquants qui mènent des attaques meurtrières de part et d’autre de la frontière nigéro-malienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *