Actualités Kisal

Mali : Situation dans le Centre du Mali : les peuls s’insurgent contre le laxisme des autorités

es membres de l’association des amis de la culture Peule, Tabital Pulaaku (Aacp-Tp) sont en colère. Ils l’ont fait savoir devant la presse le dimanche 6 mai dans la salle de conférence de la Maison de la presse.
« On affame, on tue et on brûle !!! » s’exclame Abdoul Aziz Diallo, président de l’association des amis de la culture peule. Pour lui, la violence actuelle ne procède pas de lutte contre le djihadisme, mais d’un calcul machiavélique destiné à chasser les peulhs de leur terroir afin de reprendre leurs champs. « Le peul est devenu un gibier qu’il faut débusquer, non pas dans les buissons, mais à l’intérieur des cases », a-t-il commenté.

Face à cette situation, l’association Tabital Pulaaku s’insurge et proteste vigoureusement contre le laxisme des autorités. Elle exige le désarmement et la dissolution immédiate de la milice Dan-na Amassagou ainsi que l’engagement des poursuites pénales contre leurs membres. Aussi, l’association des amis de la culture peule exige-t-elle le désarmement sans équivoque à « la collusion entre les forces armées maliennes et les chasseurs où qu’ils soient. »
Ainsi, le président de l’association ne manque pas de mots forts pour qualifier la situation en cours dans le cercle de Koro. Selon lui, ce n’est ni plus ni moins qu’ « un génocide ». Pour cela, il invite le gouvernement à engager des poursuites pénales contre toutes les personnes impliquées dans cette extermination. Autrement, « la communauté peule se réserve le droit de se défendre contre toute attaque de la part de quelque milice que ce soit », a martelé Abdoul Aziz Diallo.

Pour sa part, le Pr. Aly Nouhoum Diallo appelle à mettre fin à « l’ostracisme des membres et amis de la culture peule ». Pour lui, la situation à Koro est un drame qu’il faut rapidement remédier.
source:Le Pays

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *