Actualités Kisal

MALI: Liberation d’otages, sur fond d’insécurité et de manque de justice

9 civils issus d’un campement peul des alentours de N’Tillit et Mersi ont été libérés et transférés à l’hôpital de Gao. Malheureusement, un otage du nom de Roua Sodja manquait à l’appel au moment où nous avons reçu ces informations.

Ce dénouement est doux-amer. Dans la zone sévissent encore de nombreux groupes armés aux allegiances diverses.

Un dénommé Dahmane Ag Alhader aurait déjà attaqué ce campement. Il a depuis péri lors d’une rixe, il y a quelques semaines. Difficile de vérifier ses appartenances groupales, ou de s’assurer que de tels individus peuvent être contrôlés par des mouvements reconnus.

204 caprins et 20 bovins restent introuvables, ajoutant de l’humiliation et de la pauvreté au traumatisme marqué des populations de La zone, directement victimes ou pas.

Les tortures, violences, et nombreuses autres transgressions des droits humains font ressortir les limites d’un accord d’Alger devant pacifier le nord du Mali.

En attendant, La revendication arbitraire et non-vérifiable de l’appartenance aux groupes d’Alger rendent l’impunité plus dense, et fragilisent encore les populations, et l’Etat.

Bon courage aux survivants toujours blessés. Ils ont survécu. Ils sont en Vie. Assurons-nous de les soutenir, et que de tels événements ne surviennent plus.

Source: Kisal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *