Actualités

Guinée : il est temps de rappeler l’imam Elhadj Mamoudou Camara à l’ordre !

Ce jeudi 16 aout 2018, l’imam de la grande Mosquée de Kindia, Elhadj Mamoudou Camara, un proche du Président Alpha Condé, a réuni des jeunes et femmes « soussous » pour leur demander de s’opposer à l’investiture d’Abdoulaye Bah à la mairie de cette ville, parce qu’en tant que Peul, il serait d’origine étrangère. Des propos et initiative anticonstitutionnels et qui peuvent conduire à des affrontements interethniques à Kindia où jusque-là toutes les communautés vivaient en paix.

Cet Imam est fort de sa proximité avec le Président Alpha Condé et de l’impunité que le pouvoir lui garantit. Il s’agit de l’oncle de Oyé Guilavogui qu’il a récemment imposé au Président comme ministre de la République au département de son choix. C’est pourquoi nous prions l’opposition et la société civile de porter plainte contre ce dangereux irresponsable Elhadj Mamoudou Camara. En effet, les propos tenus et les actes posés par cet homme sont plus graves que ce que l’on reproche à Ousmane Kaba du PADES. Céder dans ce cas, serait encourager de tels comportements anticonstitutionnels et dangereux pour la République de Guinée.

Par ailleurs, quand cet Imam, fut-il l’ami du président Alpha Condé, réunit des gens sur une base ethnique pour dire que Kindia ne doit plus être administrée que par des Soussous qui sont fondateurs de cette ville, la responsabilité du Ministre de la justice, Cheick Sakho, et celle du procureur de la République sont nettement engagées ici.

Il faut rappeler que Oyé Guilavogui est un bandit, un ancien voleur qui a été radié de la fonction publique quand les Kassory étaient ministres sous Lansana Conté. Lansana Conté était connu laxiste et tolérant envers « ceux qui volent un peu », mais Oyé Guilavogui fut radié à son temps.

Cet imam Elhadj Mamoudou Camara joue avec le feu : à Kindia, aucune communauté ne peut faire sa loi sur l’autre entre Soussous, Peuls et Malinkés qui sont en équilibre là-bas. Un tel individu néfaste n’a pas les qualités pour être un imam dans notre société.

Les manœuvres d’Alpha Condé pourraient conduire notre pays à une guerre civile si on n’y prend garde. Nous rappelons ici un fait qui serait banal dans tout autre pays du monde: l’écroulement du seul pont de Linsan a paralysé l’économie de la Guinée et fait souffrir surtout les populations de l’intérieur. Dans un conflit ethnique, il n’y aurait pas qu’un pont écroulé en Guinée, mais des ponts vont être volontairement dynamités dans beaucoup d’endroits. Et, il suffirait que deux ponts soient coupés pour que la Guinée se retrouve divisée en 4 régions pratiquement indépendantes. Nous devons faire attention, très attention en Guinée. Aucune République d’Afrique n’est plus facile à détruire que la Guinée. Disons NON à Alpha Condé et à ses projets maléfiques contre notre pays !

GUINEEPRESSE.INFO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *