Actualités Pastoralisme

Centrafrique : arrivée massive des éleveurs peuls au village Guia-Bouar, la population appelle à l’aide.

Depuis le week-end dernier, la population du village Nguia-Bouar, situé dans la sous-préfecture de Baboua, proche de la frontière avec le Cameroun, ne cesse de se plaindre par rapport au comportement de certains éleveurs peuls qui viennent d’arriver en masse dans la commune.

 

Selon des informations recoupées sur place,tout a commencé par la présence de quelques dizaines des éleveurs peuls dans la commune il y’a environ 3 semaines. Par la suite, d’autres sont arrivés au nombre de trente, puis 50…

Mais depuis le week-end dernier, leur nombre dépasse désormais 100 dans le village.

Même si leur effectif ne peut déranger les habitants de Guia-Bouar, leur comportement, pour la plupart, n’a pas été du goût de ces derniers.

Selon plusieurs sources concordantes, ces éleveurs peuls, qui n’ont pas d’habitation dans la commune, préfèrent occuper illégalement, et ce, par la force, des maisons des particuliers, qui de leur côté, quittent le village pour se réfugier dans la sous-préfecture de  Baboua.

Appelées à l’aide, les autorités préfectorales et la MINUSCA se sont rendues à Guia-Bouar il y’a deux semaines pour tenter de négocier avec les occupants illégaux de quitter les lieux, mais sans succès malgré leur accord.

Pour l’heure, toutes les activités économiques et commerciales sont bloquées dans cette commune et la population autochtone, quant à elle, commence à quitter la commune, ce qui inquiète sérieusement les autorités locales qui sollicitent l’intervention de Bangui pour tenter de résoudre ce problème.

Source: corbeaunews.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *